Assurances

Assurance mobilier : comment fonctionnent les indemnisations des biens mobiliers ?

Puisque les accidents peuvent survenir à tout moment et parce que cela peut arriver à tout le monde, la meilleure chose à faire sera certainement de prévenir. Pour cela, la meilleure manière sera de souscrire une assurance habitation. Cependant, en parlant d’assurance habitation, savez-vous que votre maison n’est pas le seul item qui est couvert ? En effet, vos biens mobiliers sont également protégés en cas de sinistre. Mais quels sont les biens mobiliers qui sont pris en compte ? Et comment sont-ils évalués ? Nous vous apportons le maximum d’information dans cet article.

Qu'est-ce qu'un bien mobilier ?

Pour mieux comprendre l’assurance mobilier, il faut commencer par voir le bien mobilier. Un bien mobilier regroupe les meubles et tous les éléments qui peuvent se déplacer. Ces items peuvent être des vêtements, des tenues ou encore des articles ménagers. Toutefois, les animaux et les véhicules font également partie des biens mobiliers.

Un bien mobilier est un bien qui peut être déplacé d’un endroit à un autre. Le terme « meuble» est également parfois utilisé. Il comprend les articles personnels tels que les vêtements et les bijoux, les articles ménagers tels que les meubles et les appareils électroménagers, et d’autres articles, y compris les animaux et les véhicules. Elle englobe également la propriété de biens incorporels qui ne sont pas fixés à un emplacement, y compris les services, la propriété intellectuelle et les instruments négociables tels que les billets de banque et les lettres de change. Pour une assurance multirisque habitation, les biens meubles se distinguent des biens immobiliers, qui englobent la propriété de terrains, de bâtiments et d’autres biens privés liés à leur emplacement.

La distinction entre les types de biens est pertinente pour certaines questions de droit immobilier. La propriété légale d’un bien meuble est plus facilement séparée de son propriétaire d’origine si le propriétaire en perd involontairement la possession. Contrairement aux biens immobiliers tels que les terrains, la propriété de la plupart des biens mobiliers n’est pas officiellement enregistrée dans les dossiers juridiques, et la vente ou le transfert de propriété ne nécessite généralement pas de documents officiels indiquant qui détient le titre de propriété. Des exceptions existent parfois dans le cas de biens mobiliers particulièrement précieux, tels que les automobiles.

Comment sont évalués les biens mobiliers ?

Aujourd’hui, compte tenu de tous les avantages que cela nous procure, de plus en plus de personnes ont décidé de souscrire une assurance habitation. Toutefois, l’une des étapes indispensables lors de la souscription est l’évaluation des biens mobiliers.

Évaluer les biens mobiliers est une étape difficile dans l’assurance maison. Pourtant, cela est plus que nécessaire. L’évaluation doit s’effectuer pièce par pièce, afin de déterminer la valeur des meubles, des appareils électroménagers ainsi que des ustensiles de cuisine. Toutefois, il est tout de même bon de noter que comme toute chose, tous ces éléments sont amortis au fil des ans. Raison pour laquelle les assureurs n’évaluent pas les biens en fonction de son prix d’achat, mais plutôt de son prix d’usage. De manière générale, les biens mobiliers perdent un dixième de sa valeur tous les 2 ans. Par ailleurs, il y a tout de même ces biens qui restent intacts, malgré le temps. Ces biens doivent être évalués en fonction de son prix d’achat.

En ce qui concerne les bijoux et les objets de grande valeur, ils doivent être évalués autrement, surtout dans le cas où ils présentent plus de valeur que la totalité des autres biens. Quoi qu’il en soit, il est toujours préférable de demander l’avis de plusieurs experts avant de choisir sa compagnie d’assurances. Le fait de comparer assurance habitation vous permettra d’effectuer la comparaison. En ce sens, contrairement à ce que pensent de nombreuses personnes, l’offre n’est pas le seul élément à prendre en considération, il faut également penser à tous les avantages que vous pouvez en tirer. Cela vous aidera grandement à dénicher la perle rare sans pour autant dépenser une somme considérable.

Comment sont calculées les indemnités après un sinistre ?

En cas de dégâts des eaux, des incendies, du vol ou de catastrophe naturelle, la compagnie d’assurance multirisque habitation vous payera une somme. C’est l’indemnité. Bien évidemment, cette dernière sera évaluée en fonction de l’offre que vous avez choisie et de la situation qui se présente.

Si une personne a décidé de souscrire une assurance appartement, c’est certainement pour protéger ses biens, que soit mobilier ou immobilier. En cas de sinistre, de vol ou de catastrophe naturelle, vous allez recevoir des indemnités. Cependant, à noter que ces dernières ne correspondent pas vraiment à la somme que vous avez dépensée lors de l’achat de vos biens. L’expert doit tenir compte de l’ancienneté, de la vetusté, de l’usure ainsi que du mauvais entretien des biens. Bien évidemment, la durée de vie de votre matériel doit également être prise en considération dans la détermination de l’indemnité.

En ce qui concerne les bijoux et les objets de valeur dans votre résidence principale, le montant est déterminé à partir du prix actuel du marché. Toutefois, certains assureurs prévoient que la valeur des biens est déterminée selon le prix au moment de l’acquisition. Cela dit, il est toujours préférable de bien vous renseigner avant de vous lancer dans la souscription pour éviter les mauvaises surprises.