Finances

Prêt garanti par l'État pour les étudiants : comment fonctionne-t-il ?

C’est un fait : les études coûtent vraiment chers. Certains étudiants n’ont pas les moyens de financer leurs études et décident parfois d’arrêter au stade du baccalauréat pour trouver du travail. Pourtant, il est plus qu’indispensable d’aller jusqu’au bout de ses rêves en poursuivant ses études jusqu’à la fin. Heureusement que l’État propose le fameux prêt garanti pour étudiant. Comment ça fonctionnel et comment l’obtenir ? La réponse dans la suite.

Comment obtenir un prêt étudiant garanti par l'État ?

Le pret garanti par l'etat est sans doute la réponse aux problèmes de financement des études des jeunes. Le gouvernement a sans doute compris l’intérêt d’étudier dans les meilleures conditions et ce, jusqu’au bout afin de pouvoir décrocher un diplôme et ensuite un emploi stable. Or, il existe bien des jeunes qui n’ont pas les moyens de financer leurs études et décident d’entrer dans le monde du travail après le Bac. Ainsi, le prêt garanti pour étudiant a été mis en place afin d’aider les jeunes à poursuivre leurs études. De ce fait, les banques peuvent alors consentir ce prêt afin d’assurer le financement de ses études dans la mesure où on ne gagne pas de revenus suffisants. Il convient tout de même de préciser que ce prêt étudiant peut être utilisé également pour régler d’autres besoins courants comme son loyer d’étudiant, sa voiture ou ses frais de nourriture et pas que pour la scolarité, les frais d’inscription ou pour l’acquisition de matériel uniquement.

Pour obtenir un prêt étudiant, il existe bien des démarches à entreprendre. C’est un processus assez long certes mais le jeu en vaut la chandelle. Il faudrait d’abord être majeur pour faire une demande de prêt et donc avoir plus de 18 ans et moins de 30 ans. Ensuite, on doit posséder une carte d’étudiant ou une attestation le prouvant. On doit aussi disposer d’une nationalité française ou bien disposer d’une preuve qu’on est un résidant de France depuis au moins 5 ans. Une assurance décès-invalidité est parfois recommandée par la banque et elle demande également une personne qui se porte garant ou, se porte caution du montant du prêt en cas de difficulté de remboursement. Ainsi, en cas de difficulté, la caution sera dans l’obligation de rembourser ce qui doit être dû.

Quel est le taux du prêt étudiant garanti par l'État ?

Comme il s’agit d’un prêt étudiant garanti par l'état, on ne peut échapper au taux d’intérêt. Mais en général, il ne représente que de 0,25 % à 0,50 %, tout dépend des cas. En principe, la banque prend en charge ce taux. Mais cela va aussi dépendre du mode de remboursement que l’étudiant doit choisir. Les banques proposent alors deux types de remboursement notamment le différé partiel avec les intérêts et cotisation d’assurance à payer chaque mois et le différé total où on ne paie que l’assurance chaque mois. Mais au final, cette deuxième option sera plus coûteuse étant donné que les intérêts que l’on doit censé payer chaque mois vont s’accumuler et seront ajoutés au montant du capital emprunté, ce qui va générer davantage d’intérêt.

En tout cas, toutes les banques accordant un crédit étudiant sont libres de fixer le taux d’intérêt qui leur convient. D’où la nécessité de comparer les offres ou plutôt les conditions d’offres avant de passer à l’inscription. Il y a ceux qui proposent des taux plus bas et d’autres, plus ou moins élevés. Mais ce taux va aussi dépendre du montant que l’on souhaite obtenir. Néanmoins, les banques garantissent un montant pouvant atteindre 15 000 €. Notons toutefois que la durée de prêt est établie sur 2 ans. Concernant la garantie ou la caution, il n’est forcément pas nécessaire de faire appel à son entourage. L’État peut très bien se porter garant du remboursement des dettes auprès des banques partenaire et ce, par l’intermédiaire de la Banque publique d’investissement.

Où aller pour obtenir un prêt étudiant garanti par l'État

Pour faire une demande de prêt étudiant sans caution, il faut se rapprocher des banques partenaires de l’État. Mais avant toute chose, même avec la garantie de l’État, il existe bien des banques qui peuvent refuser sa demande si elles pensent qu’on ne sera pas en mesure de le rembourser. D’autre part, certains établissements bancaires peuvent aussi refuser les dossiers des étudiants extérieurs, c’est-à-dire qui ne sont pas des clients. Enfin, il est aussi important de savoir que le nombre de prêt octroyé par ces établissements connaisse aussi des limites. S’il est déjà épuisé au cours d’une année, les banques ne peuvent plus alors rien faire. D’où il est conseillé de le faire le plus tôt possible. Ainsi, vous l’aurez compris, pour faire sa demande de prêt garanti État pour étudiant, il faut certainement s’adresser directement aux banques partenaires notamment la société générale, les banques populaires, le crédit Mutuel, le CIC et les caisses d’épargnes.

Dans le même genre

Immobilier

Plus value travaux : tout savoir pour valoriser votre bien

Lorsqu'on a fait l'acquisition d'un bien immobilier et qu'on souhaite le revendre, il est possible de réaliser des plus values, qui correspondent à un montant considéré comme un bénéfice. Cela s'expli...

Immobilier

Sous offre : qu'est-ce que cela signifie en immobilier ?

L'achat d'un bien immobilier fait bien souvent référence à deux termes que l'on nomme l'offre et la demande. Ils sont indissociables. Ce principe met en relation un acquéreur prêt à acheter un bien et...

Finances

Paiement à échoir : qu'est-ce que cela signifie ?

La location d'un bien immobilier répond à des devoirs et à des exigences de la part d'un bailleur et d'un locataire. Chaque mois, le locataire est en devoir de procéder aux paiements de différentes fa...

Finances

7 sources de financement de démarrage pour votre entreprise

Créer sa propre entreprise et être à son propre compte est une idée qui tente plus d'un. Quel plaisir de pouvoir faire ce qu'on aime, d'inciter les clients à acheter le produit ou le service qu'on a c...

Immobilier

Calcul taux assurance pret immobilier : préparez votre investissement

Le taux d’assurance prêt immobilier peut être calculé en divisant le coût total de l’assurance du crédit par le coût total des prêts immobiliers. Le coût total des prêts hypothécaires comprend : le ca...

Retour en haut
Copyright © 2022 www.jeloue-jevends.com | Powered by WordPress