Immobilier

Bon à savoir avant de choisir son prêt hypothécaire

Afin de tirer pleinement profit d’un emprunt, quel qu’il soit, il faut être au courant des actualités financières. C’est important pour savoir surfer sur la vague du crédit. Il y a également des éléments essentiels à connaître avant de choisir la formule et le taux de crédit ainsi que l’organisme prêteur. Bien entendu, la connaissance de ces éléments va aider le futur emprunteur à faire son choix, mais elle aidera également celui-ci à mieux se servir du capital emprunté. C’est valable pour un prêt hypothécaire. Maîtriser tous ces détails pourrait rendre autonome. Qui sait ? Le futur emprunteur pourrait sans doute se passer d’un courtier. Le point.

Un outil important : le comparateur de crédit hypothécaire

Le comparateur de crédit hypothécaire est un outil en ligne qui se présente sous différents aspects. Différentes méthodes de comparaison sont proposées. Dans la plupart des cas, l’utilisateur peut les essayer gratuitement et sans engagement. À quoi sert en fait ce comparateur, et comment s’en servir ?

À quoi sert le comparateur de crédit hypothécaire ?

Quoiqu’il y ait différents procédés de comparaison, l’objectif commun est de déboucher à un choix. L’outil compare les offres existant sur le marché du crédit hypothécaire pour en déduire les meilleures entre lesquelles l’utilisateur pourra choisir rapidement sans bouger de son canapé. Il montre dans la foulée les institutions financières à tarifs les plus abordables. Rien de plus pratique pour un calcul de pret hypothecaire.

Comment se servir du comparateur de crédit hypothécaire ?

Bon nombre de comparateurs fonctionnent comme un simulateur de crédit, c’est-à-dire qu’ils tiennent compte des critères introduits par l’utilisateur, comme la situation budgétaire de ce dernier, ses revenus, etc. La méthode de comparaison se résume dans ce cas en quatre étapes à savoir le remplissage d’un formulaire et/ou de champs tels que le montant total à financer et la durée souhaitée pour rembourser le prêt, la réception des propositions de crédit hypothécaire, la comparaison des offres proposées et le choix de celle qui convient à l’intéressé.

Comment choisir son prêt hypothécaire ?

La question a été répondue en partie par l’utilisateur d’un comparateur. C’est le moyen le plus simple et le plus rapide pour fixer son choix. D’ailleurs, la comparaison des offres de crédit hypothécaire est un passage obligé. Il faut même appuyer cette étape par la simulation, surtout si le comparateur se présente autrement. Il existe en effet des comparateurs de crédits hypothécaires qui confrontent par exemple les meilleurs crédits logements expérimentés par différents emprunteurs dont les critères sont les mêmes que ceux de l’intéressé. Ils montrent ensuite dans les résultats le taux, la banque prêteuse, le montant demandé et la durée du prêt. D’autres comparateurs demandent à l’utilisateur de cocher la durée et la formule choisie (selon que le taux d’intérêt soit variable, fixe ou mixte, ou qu’il préfère la réapprobation), puis le taux, la banque, la mensualité et la quotité s’affichent, ce qui donne droit à l’utilisateur d’opter pour l’offre préférée.

L’utilité d’un courtier

Un agent de crédit peut accompagner le futur emprunteur dans ses comparaisons d’offres et surtout dans le choix de l’établissement financier qui sera plus tard le prêteur. Il est en effet bien placé pour mettre en relation l’intéressé avec celui-ci une fois son choix fixé. Mais auparavant, il connaît mieux que toute autre personne les artifices du crédit hypothécaire. Donc, faire appel à un courtier, qu’il soit un agent de crédit indépendant ou une entreprise, peut être utile, ne serait-ce que pour mettre en confiance le futur emprunteur dans son choix, puis dans ses démarches par la suite, mais ce n’est pas obligatoire.

Une nécessité : être au courant de l’actualité des taux de crédits hypothécaires

Les taux varient en fonction de la conjoncture, les critères des banques aussi. Quand ces premiers sont à leur bas niveau, il s’avère plus aisé de réaliser des projets immobiliers. Il est donc nécessaire d’être au courant de l’évolution des taux d’intérêt. S’informer pour mieux naviguer dans le contexte du crédit hypothécaire permet également d’éviter les pièges qui sont souvent inattendus. En s’informant régulièrement, on finit par connaître les pratiques des organismes financiers en matière de crédit logement. Voici donc, en quelques mots, un aperçu de l’actualité des taux des crédits hypothécaires en Belgique : Le gouvernement belge prend des nouvelles mesures de prudence, mesures qui se concrétisent par des contrôles renforcés dans le domaine du crédit hypothécaire. Cependant, les banques rassurent la clientèle : ces dispositions visant à réduire les risques inhérents aux emprunts à quotité dépassant les 80% ne devraient pas avoir d’impact sur les taux d’emprunt proposés (à rappeler que la quotité est le rapport entre le montant emprunté et la valeur de l’habitation). Si auparavant, le mécanisme de contrôle préconisé par la Banque nationale de Belgique, validé par le Gouvernement et ayant obtenu l’aval de l’Europe, reposait sur une vérification prêt par prêt, aujourd’hui, il repose sur un examen global du portefeuille du prêt hypothécaire des établissements financiers. établissements financiers.