Finances

Prêt in fine : à quoi sert-il ?

Le prêt in fine est un crédit immobilier destiné plus précisément aux investisseurs. Avant d’opter pour cette solution de financement, il est important de connaître les conditions d’emprunts, le montant d’emprunts, la durée du contrat, le taux de crédit et l’assurance. Mais à quoi sert réellement le prêt in fine ?

Qu'est-ce qu'un prêt in fine ?

L’investissement immobilier est une activité rentable certes mais cela implique de réaliser un emprunt auprès d’une banque. Il existe plusieurs types de crédit immobilier mais le plus courant et le plus avantageux est le pret in fine. En principe, il est destiné aux investisseurs souhaitant faire un investissement locatif. On peut alors rembourser son credit immobilier à un taux d’intérêt plus élevé. En contrepartie, l’emprunteur sera en mesure de déduire ses impôts de ses intérêts d’emprunt. L’achat d’un logement locatif représente un coût énorme pour un investisseur. Même avec un apport personnel, il ne parviendra pas à financer la totalité de son achat immobilier. D’où l’intérêt de ce pret in fine.

L’idée est donc de placer son capital à un taux de rendement avantageux durant toute une période. Par rapport à un emprunteur classique, le remboursement des mensualités s’effectue tout au long de la durée du crédit. Les mensualités sont constituées d’une partie du montant emprunté et des intérêts. Mais il ne s’agit pas forcément d’un prêt amortissable. En tout cas, l’investisseur qui opte pour cette solution doit rembourser le montant en deux phases. La première est le remboursement des intérêts pendant toute la durée du crédit. Les mensualités concernent uniquement les intérêts générés. La deuxième phase est qu’à la fin de ce contrat, l’investisseur rembourse la totalité du capital emprunté et ce, en une seule et unique mensualité.

Il faut tout de même se préparer à un coût plus ou moins onéreux car il n’est pas amortissable. Le taux d’intérêt in fine pourrait être élevé. De plus, cela oblige l’emprunteur à souscrire à une assurance vie ou à une assurance. Concernant la garantie, il existe deux possibilités. Pour garantir son emprunt, le client doit faire un placement unique, un placement partiel ou un placement régulier. Pour le placement unique, il disposera de la totalité du capital emprunté sous forme d’épargnes. Pour le placement partiel, il disposera d’un apport. Il immobilisera cet apport sur son compte épargne et le complétera par une mensualité qui se calcule en fonction du capital restant à acquitter à l’échéance. Enfin, pour le placement régulier, l’emprunteur s’acquittera du credit in fine avec le revenu généré par son investissement. La banque va alors exiger un placement de revenu sur un produit budgétaire comme l’assurance vie.

En souscrivant à une assurance vie, il va falloir connaître les conditions préalables incluant le coût d’assurance. Le remboursement in fine peut donc se faire en deux possibilités. Soit on rembourse uniquement l’intérêt pendant toute la validité du contrat soit on rembourse le capital à la fin de l’échéance et ce, en une seule et unique mensualité. Mais il existe une autre option, celle du pret amortissable. Cependant, un prêt amortissable n’est intéressant que lorsqu’on se lance dans l’acquisition d’une habitation ou d’une deuxième maison. Ainsi, avant de souscrire à ce type de crédit immobilier in fine, il faut prendre en compte des intérêts, de la durée du contrat, l’assurance et le capital à emprunter. Son profil sera également étudié de près par la banque ainsi que sa situation financière et son revenu.

Quels sont les avantages et les inconvénients d'un prêt in fine ?

Tout d’abord, abordons les avantages d’un prêt in fine. Le crédit in fine est une solution lorsqu’on investit dans l’acquisition d’un bien. Ensuite, ce type de pret n’est pas amortissable certes mais on peut déduire les intérêts d’emprunts notamment avec ses revenus fonciers. Outre cela, les conditions d’octroi et de remboursements sont d’autant plus souples. Les mensualités comprennent seulement les intérêts et le capital sera remboursé une seule fois à l’échéance. Outre cela, il permet aussi une grande fructification de son épargne car on doit placer son argent dans un compte épargne en guise de garantie pour l’établissement bancaire. Le prêt in fine permet alors de valoriser son épargne car il produit de l’intérêt tout au long de cette période.

Il offre aussi une protection du souscripteur en cas de décès. Enfin, les remboursements mensuels sont moins élevés par rapport au prêt. En effet, on ne doit payer que la somme de l’intérêt et le coût d’assurances. Concernant les inconvénients, cette solution d’emprunt in fine ne convient pas à tous types d’emprunteurs mais uniquement aux investisseurs immobiliers professionnels. Il faut en effet disposer d’un revenu très élevé et stable ou bien posséder un grand patrimoine. Les taux de crédits peuvent être aussi élevés car ils sont fixes et varient selon les conditions d’offres. Enfin, le rendement de son épargne doit être aussi suffisant pour pouvoir amortir les frais de crédits in fine.

Dans le même genre

Immobilier

Plus value travaux : tout savoir pour valoriser votre bien

Lorsqu'on a fait l'acquisition d'un bien immobilier et qu'on souhaite le revendre, il est possible de réaliser des plus values, qui correspondent à un montant considéré comme un bénéfice. Cela s'expli...

Immobilier

Sous offre : qu'est-ce que cela signifie en immobilier ?

L'achat d'un bien immobilier fait bien souvent référence à deux termes que l'on nomme l'offre et la demande. Ils sont indissociables. Ce principe met en relation un acquéreur prêt à acheter un bien et...

Finances

Paiement à échoir : qu'est-ce que cela signifie ?

La location d'un bien immobilier répond à des devoirs et à des exigences de la part d'un bailleur et d'un locataire. Chaque mois, le locataire est en devoir de procéder aux paiements de différentes fa...

Finances

7 sources de financement de démarrage pour votre entreprise

Créer sa propre entreprise et être à son propre compte est une idée qui tente plus d'un. Quel plaisir de pouvoir faire ce qu'on aime, d'inciter les clients à acheter le produit ou le service qu'on a c...

Immobilier

Calcul taux assurance pret immobilier : préparez votre investissement

Le taux d’assurance prêt immobilier peut être calculé en divisant le coût total de l’assurance du crédit par le coût total des prêts immobiliers. Le coût total des prêts hypothécaires comprend : le ca...

Retour en haut
Copyright © 2022 www.jeloue-jevends.com | Powered by WordPress