Immobilier

Pourquoi choisir la location meublée non-professionnelle ?

Il peut être difficile à l'heure actuelle de trouver des moyens intéressants de placer son argent. En effet, nombreux sont les particuliers qui voudraient pouvoir trouver des astuces pour faire fructifier leurs économies, tout en s'allégeant de leurs obligations fiscales, si nécessaire. Le fait de posséder des biens immobiliers reste encore, à l'heure actuelle, un excellent moyen d'investir. Mais toutes les possibilité ne sont pas forcément intéressantes à exploiter. Il faudra en effet se diriger vers des statuts qui soient avantageux, tout en conservant si possible une position de particulier, et non de professionnel. Pour qu'un investissement immobilier modéré soit intéressant, celui-ci doit donc être fait sans que vous ne deveniez un professionnel de la location de bien, sans quoi les avantages fiscaux ne seraient plus à la hauteur. Notamment, la location meublée est de plus en plus en vogue auprès des particuliers. Celle-ci peut être exploitée à diverses fins. Elle peut notamment concerner un bien qui se situe dans une résidence de services, comme un espace dédié aux étudiants ou aux personnes âgées, qui offre outre les logements, un certain nombre de prestations annexes. Elle concerne également des résidences classiques, ainsi que des lieux pouvant être loués par des professionnels en mission, ou des logements mis à la disposition de voyageurs. Mais bien souvent, il s'agit d'endroits que l'on sollicite à la location sur des courtes durées. Les loyers sont souvent plus importants, du fait de la présence des meubles. Cela permet donc aux bailleurs de profiter d'une bonne rentabilité en dépit d'un investissement de départ plus ou moins important. Pour être une location meublée, il sera en effet nécessaire de proposer à son locataire tout ce dont il aura besoin au quotidien.

Tout le nécessaire dans la location meublée

Ainsi, le locataire devra avoir sur place de quoi dormir avec un lit ou un convertible digne de ce nom. Il faudra qu'il ait également une table et des chaises pour prendre ses repas. Des meubles de rangement devront faire partie du logement afin qu'il puisse facilement installer ses affaires. Une cuisine équipée et une salle de bains feront aussi partie du logement, sans oublier quelques équipements de loisir, comme la télévision par exemple. De ce fait, le propriétaire devra investir dans des meubles et des équipements électroménagers, afin de pouvoir proposer son bien en tant que location meublée. Cela nécessite d'avoir donc quelques milliers d'euros à investir en plus que le montant de l'appartement concerné. Mais cet investissement est rapidement rentabilisé par le fait que les loyers soient supérieurs, sans oublier le fait qu'il soit possible de gagner aussi sur ses impôts, en optant pour la LMNP.

Qu'est-ce que la LMNP ?

La location meublée non-professionnelle ou LMNP est un statut qui s'adresse plus spécifiquement aux propriétaires particuliers, disposant d'un bien à la location (ou plusieurs), mais qui n'en font pas une activité professionnelle à proprement parler, dans le sens où ils disposent d'autres sources de revenus, par le biais d'un emploi par exemple. Ce statut est avantageux par il permet de bénéficier d'avantages fiscaux qui ne sont pas négligeables. On pourra en effet voir ses impôts diminuer considérablement, grâce à ce type d'investissement. Et mieux encore, si l'on opte pour une résidence de services, il sera possible en prime de bénéficier d'une récupération de la TVA sur le bien acquis. Bien évidemment, il sera nécessaire d'équiper convenablement le bien avant de le proposer en location meublée. Mais grâce à ces différents avantages, l'investissement en vaudra la peine, et sera rapidement rentabilisé au fil du temps. Qui plus est, les propriétaires profitent aussi d'une plus grande souplesse locative, notamment parce qu'ils sont en mesure de proposer des baux d'un an minimum, ce qui n'est pas le cas dans le monde de la location classique. De ce fait, on pourra éviter certains déboires et se séparer plus aisément de locataires qui ne seraient pas en mesure de verser leur loyer de façon régulière.