Finances

Microcrédit : qui est concerné ?

Un microcrédit n’est pas un terme nouveau ! Il s’agit bien d’une autre variante des établissements financiers mais qui n’ont rien à voir avec les systèmes bancaires habituels. Il constitue une véritable solution de financement pour les personnes ayant des projets personnels ou professionnels. Il s’applique aux individus qui rencontrent des difficultés financières. Voici les détails.

Qu'est-ce qu'un microcrédit personnel ?

Un microcrédit personnel est attribué aux individus souhaitant réaliser des projets de vie. Il s’agit d’un prêt réservé aux personnes qui sont exclues du crédit bancaire classique. Les concernés sont ceux qui sont alloués aux minima sociaux ou bien, ceux qui possèdent de faibles revenus ainsi que les chômages.

De plus en plus d’individus se lancent dans une démarche de prêt personnel pour leur projet de vie. Il peut s’agir de la réparation de son véhicule ou l’achat d’un matériel agricole ou bien, le financement d’une formation professionnelle, etc. D’où certainement l’intérêt du microcrédit. Il existe en effet d’autres solutions outre que les emprunts classiques, cet organisme peut répondre aux besoins des gens en difficulté et qui possèdent de faible revenu.

Heureusement qu’un tel établissement existe pour permettre aux individus d’améliorer sa situation ou ses conditions de vie. Notons qu’un microcrédit personnel vise aussi l’insertion sociale ou professionnelle d’un individu et lui permettra d’améliorer sa vie. C recours représente alors une solution non négligeable pour lui permettre de développer une activité ou bien, de monter une activité professionnelle. Cela dit, on parle davantage de projet personnel que professionnel. Un microcrédit personnel sert également à acheter du bien et des services.

Pour autant, il convient tout de même de préciser que la plupart des individus pouvant avoir accès à ce prêt se font souvent accompagner par un acteur social ou qui bénéficient des minima sociaux. Mais il peut bien s’agir des chômeurs ou des professionnels en CDD. Cependant, comme il s’agit d’un emprunt, vous devez tout de même être en capacité de remboursement. Tout le monde peut donc solliciter ce type de prêt à condition qu’on ait les moyens pour le rembourser.

Qu'est-ce qu'un microcrédit professionnel ?

Un micro-crédit professionnel, comme son nom l’indique, est attribué à un usage professionnel et donc, pour le développement ou la création d’une entreprise. Il permet aux individus en difficulté comme les chômeurs de financer leurs projets professionnels. Dans la plupart du temps, ils se font accompagner par les organismes qui accordent ce prêt.

Un microcrédit social est forcément la réponse aux problèmes financiers que rencontrent les personnes au faible revenu. À la différence d’un microcrédit personnel, c’est souvent l’organisme qui prend en charme l’accompagnement des bénéficiaires ainsi que le suivi de leur dépense.

Contrairement à un microcrédit personnel, il est attribué à des fins professionnels notamment pour la création d’une entreprise ou de ses propres projets pour ne plus rester impunément chômeur toute sa vie. Cela dit, on peut distinguer deux types de microcrédit professionnel. D’une part, on parle d’un microcrédit à caractère général et d’un autre, à caractère de fonds propres. Mais nous allons vite comprendre la différence entre ces deux variantes.

Quelles sont les conditions pour obtenir un microcrédit ?

Les conditions pour l’obtention d’un microcrédit peuvent différer d’un cas à un autre. Elles peuvent être différentes tant sur le plan personnel que professionnel. Quoi qu’il en soit, on ne doit pas passer par la banque pour en bénéficier mais plutôt auprès d’un réseau de distribution du microcrédit. Il faut avant tout avoir une bonne capacité de remboursement.

Comme il s’agit d’un emprunt, un micro pret est soumis à quelques conditions. Il faut impérativement être capable de rembourser le prêt en respectant le montant des mensualités. Il ne doit pas servir à rembourser ses dettes et le bénéficiaire ne doit pas être non plus en situation de surendettement. Et s’il s’agit d’un financement pour le développement d’entreprise, il faut au moins avoir 3 salariés et un chiffre d’affaires inférieur à 2 millions d’euros.

Pour revenir aux deux types de microcrédit professionnel. Le premier « à caractère général » propose un montant qui ne dépasse pas 25 000 euros et offre un taux d’intérêt assez élevé. Le second quant à lui est dépourvu d’intérêt dont le montant octroyé est inférieur à celui du précèdent.

Comment faire une demande de microcrédit ?

Pour faire une demande de microcrédit, toujours utile de renseigner sur les modalités de remboursement du prêt et sur les conditions de souscription. La demande ne se fait pas directement auprès de l’organisme bancaire mais auprès d’un réseau social.

À la différence d’une demande de crédit classique, vous ne vous adressez pas directement à un établissement bancaire mais plutôt à un organisme social qui s’occupe de votre accompagnement pour un projet spécifique. On parle entre autres des associations sociales, des organismes spécialisés dans l’insertion et la lutte contre l’exclusion sociale, les régies de quartier, les centres communaux d’action sociale et les maisons d’emploi.