Immobilier

Le rendement locatif : comment être rentable ?

Investir dans l’immobilier est un pari très risqué qui doit par conséquent être fait avec le plus grand soin. Si votre projet porte sur l’achat et la mise en location d’un bien immobilier, vous devrez alors veiller à ce qu’il vous soit rentable. Qu’est-ce qu’un rendement locatif ? Comment et pourquoi le calcule-t-on ? Trouvez dans cet article les réponses à ces diverses préoccupations.

Qu’est-ce que le rendement locatif ?

La rentabilité ou la non-rentabilité d’un bien immobilier est un point très important à prendre en considération lors de l’achat de ce dernier. Si après son acquisition celui-ci n’apporte aucune valeur ajoutée à votre portefeuille monétaire, vous ne devrez en aucun cas le payer.

Autrement dit, le rendement locatif d’un bien est ce chiffre qui vous permet de savoir si une fois en votre possession, celui-ci vous sera vraiment profitable. Astucieux, ce dernier vous aidera à éviter bien de situations désagréables.

Pourquoi calculer le rendement locatif d’un bien immobilier ? 

Les raisons du calcul d’une rentabilité locative d’un bien immobilier sont très nombreuses et variées. Cependant, en effectuant une étude minutieuse et approfondie, on se rendre compte que leur point commun est le profit.

Ainsi, peu importent les motivations d’un investisseur, la première chose pour lui est de savoir si son argent engrangera des bénéfices. Si cette opération financière vérifie cette condition, ce dernier poursuivra alors ses démarches d’acquisition. Dans le cas contraire, il se retira tout simplement de cette affaire jugée non lucrative.

Quels sont les paramètres qui entrent en jeu lors du calcul d’une rentabilité locative ?

Bien que le calcul d’une rentabilité locative soit facile, vous devrez pour éviter toute déconvenue prendre en compte quelques facteurs importants. Au nombre de ces derniers, vous aurez l’emplacement de votre bien, la demande du public dans cette zone, la vacance locative, les taxes, etc.

L’emplacement de votre logement

En France comme dans la plupart des pays, chaque zone géographique bénéficie d’un certain flux immobilier. Si vous souhaitez donc bénéficier d’une excellente rentabilité de votre investissement locatif, vous devriez à tout prix sélectionner la bonne zone. Celle-ci doit en effet vous proposer un rapport achat/vente (location) très appréciable qui doit être en parfaite corrélation avec le taux de rentabilité de ladite zone.

La demande

C’est également un élément capital dans ce processus. Comment imaginer investir dans une zone dans laquelle un logement est acquis une fois tous les 4 mois ? C’est une opération qui ne serait alors qu’un pur gâchis financier. 

Avant toute transaction de ce genre, vous avez donc l’obligeance de connaître si votre logement ne souffre pas d’une période de vacances locatives très longue. C’est simplement de cette façon que vous pourrez espérer en tirer une quelconque satisfaction.

Les diverses taxes et charges

Ne pas tenir compte de l’existence de ces diverses taxes fait partie des erreurs graves que commettent très souvent les acheteurs. Ainsi, avant de payer un bien, vous devrez sans condition évaluer toutes les taxes et charges foncières qui deviendront les vôtres. En les ajoutant à vos sommes d’acquisition, d’entretien ou encore de rénovation, vous saurez si ce bien vous apportera vraiment du bénéfice. 

Comment calculer le taux de rendement locatif ?

Le calcul de la rentabilité locative se fait souvent en deux étapes. La première vous mènera à la détermination d’une rentabilité locative brute qui s’obtient en divisant le loyer annuel de votre logement par son prix d’achat. Exprimé en pourcentage, vous n’oublierez donc pas de multiplier ce résultat par 100. Après quoi, vous lui ajouterez ces taxes et impôts qui ont été précédemment mentionnés. Tout ceci vous permettra alors d’avoir un rendement locatif net.

Comment réduire son rendement locatif ?

Réduire son rendement locatif est une très mauvaise opération parce que cette dernière diminuera également la valeur ajoutée de votre bien immobilier. Pour que cela soit possible, il suffit en effet que vous effectuiez simplement les mauvais choix.

Ainsi, si l’acquisition d’un bien se fait dans une zone inappropriée ou alors si celui-ci bénéficie d’une vacance locative très longue, son rendement locatif baissera aussi.

Comment optimiser son rendement locatif ?

Optimiser son rendement locatif est la principale préoccupation de tout bon investisseur. Outre l’importance de choisir la bonne zone géographique, vous pourrez aussi prendre ces quelques éléments en considération. Vous devrez par conséquent :

  • Gérer vous-même votre bien. Cette action est conseillée aux personnes qui s’y connaissent vraiment dans le domaine. Si cela n’est pas votre cas, vous êtes prié de faire appel à un agent immobilier qui jouit d’une très bonne expérience en la matière.
  • Changer votre type d’imposition.
  • Penser à renégocier vos assurances et prêts immobiliers si vous en avez contracté pour effectuer votre investissement. Avec cet atout majeur, vous bénéficierez à coup sûr des conditions atténuantes qui vous permettront de vous lancer dans d’autres activités lucratives.
  • Rénover et meubler votre logement. C’est la règle d’or que s’efforce aujourd’hui de respecter tout propriétaire. Avec tout ce mobilier, la valeur de votre bien augmentera de façon considérable.

Voici présenter en quelques lignes la notion de rendement locatif. Au demeurant de tout ce qui a été dit ici, il est clair que désormais vous réfléchirez suffisamment avant d’acquérir un bien immobilier.