Immobilier

Acheter un appartement d’ici la fin de l’année 2020

Le climat 2020 étant très particulier pour l'économie en général, il convient de se renseigner sur les impacts que la pandémie a pu avoir sur l’immobilier. Si vous souhaitez acheter un appartement d’ici la fin de l’année, est-ce le bon moment ?  

L’impact du coronavirus sur les prix de l’immobilier

C’est environ 67% des Français qui avaient un projet immobilier en cours avant la crise du Covid 19. 57% ont maintenu ce projet malgré le virus. Finalement, la crise n’a eu que peu de conséquences sur le marché immobilier. Cela a même pu accélérer certaines décisions d’acheter un appartement avec une envie de se mettre au vert, de quitter les villes pour la campagne ou d’investir dans un appartement plus grand. L’achat de résidence secondaire a connu un vrai bond en avant pendant le confinement et la tendance semble toujours aussi importante quelques mois après, dans la crainte d'un nouvel épisode de contrainte de déplacement cet hiver.

La baisse des prix ? 

Il est évident que la crise que traverse actuellement la France va avoir des impacts sur les prix de l’immobilier. S'il était possible d’imaginer une baisse des prix d’au moins 10%, selon le baromètre publié par Meilleursagents.com avant le déconfinement, la réalité a plutôt été moins radicale. Finalement, les rabais accordés pour l’achat d’un appartement n’excèdent pour le moment pas les 3 ou 4%. Cela est bien sûr variable selon les régions et la fameuse loi de l'offre et la demande.

Pour l’achat d’un appartement, l’étude fait aussi état de plus âpres négociations entre les vendeurs et les acheteurs. La vraie tendance sur les prix devrait être véritablement fixée et visible dès la rentrée de septembre.

Quid des taux d’intérêt ? 

Concernant les taux, il faut rappeler que les banques avaient déjà commencé à durcir les conditions d’accès au crédit immobilier avant que le virus n’émerge et ne se propage. Il est donc plus que probable que la tendance continue sur le même chemin. Il est, néanmoins, certains facteurs en faveur d’une hausse légère. C’est notamment le cas de la politique de la Banque Centrale Européenne, surtout si elle maintient les taux directeurs à un niveau bas pour les prochains mois. Les banques vont devoir faire des efforts pour permettre à leur activité de redémarrer. Une augmentation maîtrisée des taux pourra être observée, passant d’une fourchette de 1% - 1.50% à une nouvelle fourchette de 1.50% - 1.90% selon les dernières études en date.

Acheter un appartement : l’accent est mis sur les visites virtuelles

Pour pallier au confinement et aux incertitudes liées au coronavirus, les agents immobiliers avaient anticipé la reprise. En effet, certains ont même organisé des visites virtuelles avec leurs clients. Ils tenaient à garder le contact avec eux. Un accroissement de la digitalisation est probable dans les mois à venir. Il est possible aujourd'hui de visiter un bien de manière virtuelle. Mais certaines agences n’hésitent pas à mettre en place de nouveaux dispositifs, même après le confinement. Par exemple, il est possible de parler de “visite live”. En somme, l’agent immobilier se rend dans l’appartement que veulent acheter ses clients et fait visiter, virtuellement, le bien à ses clients qui, eux, restent derrière leur écran.

Ce qui peut véritablement changer la donne pour quiconque souhaite acheter un appartement sont les conditions d’accès, plus strictes, au niveau des banques, qui craignent une montée du chômage à cause du virus. Certains dossiers d'emprunts vont être étudiés sous le prisme nouveau des activités sensibles aux éventuelles rechutes, liées à la seconde vague du virus redoutée. Sans doute, les banques vont se montrer frileuses face à certains professionnels de secteurs en tension face à la crise économique. Par contre, les placements immobiliers et augmentation de patrimoine vont sans doute recevoir un accueil bien plus positif auprès des mêmes établissements.

Mais la crise tant redoutée de l’immobilier n’a finalement pas eu autant d’impact que ce que prévoyaient les experts, la période semblant même être le bon moment pour vendre son logement.