Assurances

Bien gérer les problèmes de serrurerie et éviter les arnaques

Pour que votre logement soit bien sécurisé, il faut que toutes les serrures, qui l’équipent, soient bien fonctionnelles. Elles peuvent en effet présenter diverses anomalies suite à l’usure ou bien à une erreur de manipulation. En cas de pannes, une bonne prise en charge dans le meilleur délai possible est nécessaire. Le souci, c’est que les problèmes arrivent de façon inattendue. A force de vouloir trouver une solution dans l’immédiat, les gens se trompent d’interlocuteur. En effet, ils s’adressent à des dépanneurs peu fiables. Ces derniers n’hésitent pas à profiter de l’urgence de la situation pour imposer un frais de service exorbitant. Comment faire alors pour éviter ce genre d’arnaque ? Nous sommes allé demander des conseils à un dépanneur sur Lyon afin de rédiger ce guide.

Chercher un bon prestataire

Le premier réflexe des personnes qui rencontrent un problème de serrurerie, c’est d’appeler un serrurier urgence. La plupart sont prêts à embaucher le premier professionnel qui se présente. Cependant, même s’il s’agit d’une urgence, il faut prendre le temps de choisir son prestataire. Il y a justement quelques démarches à effectuer. Pour commencer, il faut s’informer auprès des voisins en vue de savoir s’ils ont fait appel à un dépanneur récemment. Si oui, vous devez vous renseigner quant au sérieux et à la qualité du tarif du ou des professionnels qu’ils ont contactés. Se fier aux cartes « numéros utiles » trouvées dans la boîte aux lettres est une indubitable erreur. Elles proviennent souvent des prestataires malhonnêtes. Il faut aussi éviter de rechercher des dépanneurs d’urgence sur Internet. Bon nombre des professionnels qui occupent la première page des annuaires spécialisés sont peu fiables. Comment faire alors pour trouver un artisan qualifié ? L’une des solutions à adopter, c’est de contacter le numéro d’urgence qui figure sur l’assurance habitation. Votre assureur pourrait en effet vous référer à un professionnel certifié et fiable. Vous pouvez ainsi profiter d’un bon service. En outre, vous éviterez bien de soucis lors de la demande de remboursement des frais de dépannage.

Se renseigner sur les frais d’intervention du dépanneur

La majorité des arnaques en matière de dépannage de serrurerie concerne les frais d’intervention. En effet, certains prestataires appliquent des tarifs abusifs. Raison pour laquelle, il est primordial de se renseigner sur le coût d’intervention avant que le technicien n’exécute les travaux. Ce premier entretien peut se faire par téléphone. Normalement, l’artisan doit présenter le travail à fournir avant de proposer son tarif. Il est aussi tenu de vous informer à l’avance sur le montant de ses frais de déplacement. Si vous détectez un manque de transparence de sa part, la prudence est de mise. Sachez en effet qu’un tel professionnel peut inventer divers motifs qui lui permettront d’accroître le montant de la facture après son intervention. Il peut entre autres parler d’une complication ayant rendu la durée de l’opération plus longue que prévue. Pour bien connaître le travail à faire réaliser par le serrurier et avoir des précisions au niveau de ses frais de service, il faut lui demander un devis serrurerie. L’établissement d’un tel document avant le début des travaux est d’ailleurs obligatoire lorsque le prix de service est supérieur ou égal à 150 €. Il est important de souligner que lorsque le devis est signé, il est impossible de négocier ou de contester le tarif apposé. Ainsi, il faut bien le lire avant de le valider par une signature.

Bien connaître les prestations d’un serrurier

Certes, un serrurier peut avoir tous les diplômes requis pour l’exercice d’un tel métier. Mais cela ne prouve pas qu’il soit digne de confiance. Ainsi, il faut toujours rester vigilant surtout au niveau de la facturation. Sur ce point, pensez à confirmer le tarif serrurier que le technicien a proposé lors de votre discussion téléphonique. Pour bénéficier d’un bon service à prix raisonnable, il vaut mieux s’adresser à un dépanneur membre d’un réseau de fabricant de serrure et qui dispose d’une boutique. Si vous décidez de chercher votre serrurier en ligne, il faut indiquer la marque du dispositif défectueux et votre ville dans le moteur de recherche. En général, un serrurier qualifié est tenu de proposer à son client les méthodes de dépannage possibles. Dans la plupart des cas, il doit privilégier l’approche la plus efficace et la moins onéreuse. Le remplacement d’une serrure ou d’une porte est donc un dernier recours. Sachez aussi que le serrurier n’est pas en droit de détruire quoi que ce soit chez vous. Sa fonction, c’est de fournir un service de qualité avec zéro dégât. Enfin, la plupart des serruriers en général un service 24h/24 et 7jours/7. Leurs tarifs varient en fonction de l’heure et du jour d’intervention. Bon nombre de prestataires imposent un prix plus élevé lorsqu’ils se déplacent le weekend, la nuit ou le jour férié.

Les procédures à suivre en cas d’arnaque

Aucune règle légale ne définit les prix à appliquer lors d’un dépannage serrure d’urgence. C’est pourquoi, les prestataires malhonnêtes osent imposer des tarifs excessifs. Cela ne constitue pas une infraction. C’est aux clients de prendre les bonnes précautions afin d’éviter les arnaques et de bénéficier d’une bonne protection en cas de litige. La première mesure à prendre, c’est de conserver toutes les pièces mettant en évidence l’exécution des travaux de dépannage, notamment le devis et la facture. Elles vont constituer de preuves. Il n’y a aucun motif valable qui peut vous obliger à les remettre à l’artisan à la fin des travaux. Il est tout aussi indispensable de vous informer sur le prix des matériels ou accessoires que le technicien vous a demandé d’acheter. Dans le cas où ils ne sont pas vraiment indispensables, vous pouvez renoncer à l’achat. En outre, il ne faut jamais accepter de signer un chèque comportant un montant dépassant le prix normal des outils à acheter. Une autre erreur à éviter : c’est d’accepter de frauder l’assurance. En général, c’est une ruse déployée par les artisans malhonnêtes pour obliger les clients à payer plus. Enfin, si vous avez subi une arnaque, sachez que vous pouvez porter plainte auprès de la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes). Certes, vous n’aurez pas la satisfaction de mettre fin à l’activité du prestataire avec un tel recours. La chance d’obtenir un remboursement est aussi quasi inexistante. En revanche, cela vous permet de créer un dossier noir sur ce professionnel. Tôt ou tard, il finira par répondre de ses mauvais actes.