Assurances

Accident de voiture et assurance : qui est en tort ?

Tous les jours, il y a toujours des accidents de voiture qui arrivent dans le monde entier. Il se peut que des dommages minimes, mais aussi des dommages graves puissent être subis. Pour se faire rembourser ces dommages, il y a les assurances automobiles qui vont s’occuper de toutes les procédures. Comment se passe la procédure de remboursement dans un accident de voiture assurance ? On commence par déterminer le responsable avant de passer à l’indemnisation.

Comment déterminer le responsable d'un accident ?

Quand un accident arrive, on fait jouer immédiatement les assurances. Les accidentés vont remplir un constat accident. Les accidentés vont alors s’adresser chacun à leurs assureurs auto. Il est uniquement du devoir de ces assureurs auto de déterminer et désigner qui est responsable de l’accident. Et pourtant, cette étape n’est pas toujours facile à réaliser. Il y a plusieurs points à prendre en compte à ce moment pour savoir qui est à l’origine de l’accident.

D’abord, l’assureur va discuter avec son client pour que celui-ci puisse raconter ce qui s’est passé. Le client va relater en détail comment l’accident est arrivé, qui est fautif selon lui, etc. Déjà, l’assureur va juger l’accident en considérant la position et les actions des conducteurs. L’assureur va également voir s’il existe des évènements imprévus sur la route qui a causé l’accident. Pour affirmer l’histoire de son client, l’assureur peut aussi recueillir les avis et les déclarations des témoins de l’accident.

Par ailleurs, il arrive que l’assureur reste dans un flou total ou qu’il ait des doutes sur la ou les personnes responsables dans l’accident. L’assureur va ici engager un expert voiture qui aura pour rôle de définir les conditions exactes de l’accrochage. Tout au long de la procédure de constatation des responsables, l’assureur va se baser sur les règlements établis par l’IRSA.

Quelles sont les indemnisations en cas d'accident de voiture ?

Après un accident, les assurances auto vont rembourser les dommages subis par son client. Cependant, l’indemnisation se fait de manières différentes. Elle est compliquée selon le dommage subi et selon la part de responsabilité de chacun. Il existe deux types de dommage à savoir pour une indemnisation accident : dommage corporel et dommage matériel.

Pour un dommage corporel, les victimes peuvent sans exception bénéficier d’une indemnisation. C’est la loi Badinter qui dispose cette règle. L’assurance auto qui garantit une responsabilité civile à son client va être tenue de dédommager la victime non responsable. Il y a une indemnisation du responsable si celui-ci a pris une garantie du conducteur lors de sa souscription.

Pour un dommage matériel, l’indemnisation se fait en fonction de votre niveau de responsabilité dans l’accident. Vous pouvez obtenir une indemnisation totale si vous n’êtes pas responsable. L’indemnisation partielle survient quand la responsabilité est partagée. Il n’y aura pas d’indemnisation si vous êtes totalement responsable de l’accident. Dans tous les cas, il y a un délai pour déclarer un sinistre. Il faut respecter ce délai si l’on tente sa chance pour une indemnisation.

Qu'est-ce qu'un accident aux torts partagés ?

Les assureurs peuvent avoir des difficultés pour trancher qui est responsable de l’accident. Il a donc fallu trouver une solution pour remédier à ce problème. C’est ainsi que l’accident aux torts partagés a vu le jour. Mais c’est quoi ?

L’accident aux torts partagés est le principe selon lequel les responsabilités seront partagées entre les deux personnes prises dans l’accident. Il existe des conditions à réunir avant de déclarer un accident aux torts partagés. Il faut que les assureurs manquent d’éléments et d’informations pour déterminer qui est responsable de l’accident. Il faut que les 2 parties n’acceptent pas d’être responsables. Elles se rejettent mutuellement les fautes, car elles sont en absence de témoins.

Dans un accident aux torts partagés, les conducteurs seront responsables de l’accident à hauteur de 50 % chacun. Peu importe donc qui est un accident responsable, les 2 parties vont se partager les fautes et vont bénéficier d’une indemnisation 50/50. Il est à noter que le conducteur ayant souscrit une assurance au tiers ou une assurance tout risque obtiendra une indemnisation différente.

Quelles sont les responsabilités en cas de collisions à plusieurs ?

C’est une situation rare, mais il arrive qu’un accident implique plus de 2 voitures. On parle ici d’une collision à plusieurs. L’accident peut être en chaîne, les voitures circulent dans le même sens. L’accident peut être un carambolage, les voitures circulaient autrement. La question se pose alors de savoir qui est responsable dans l’histoire.

Il est très complexe de savoir qui est un dans ce genre d’accident. À défaut de preuve qu’une voiture a soudainement freinée sans raison, c’est le dernier qui est impliqué dans l’accident qui sera responsable. C’est pour cette raison qu’il faut bien remplir son constat avec celui qui a heurté sa voiture.

Les accidentés, qu’ils soient un accident non responsable ou responsable, peut bénéficier d’une indemnisation totale s’ils ont souscrit une assurance dommages collision. Dans le cas contraire, ils seront indemnisés en fonction de sa part de responsabilité dans l’accident.

Comment vérifier que mon assurance auto me couvre bien ?

Si vous avez subi un accident tout récemment, alors vous serez forcément très intéressé de savoir les différentes options qui s'offrent à vous en matière d'assurance automobile. Chaque année, des millions de français font des accidents en voiture, en moto, ou même en scooter, et ils sont souvent contraints de payer des sommes importantes de leur poche car leur assurance ne leur permet pas d'assurer leurs arrières. Dans les pires cas, cela conduit à des conflits importants où les conducteurs concernés ne peuvent tout simplement pas payer : ces cas là sont dramatiques et peuvent aller très loin avec l'administration française qui prend le sujet très au sérieux. Afin de vérifier votre couverture avec votre assurance, nous ne pouvons que vous recommander de regarder le type de contrat pour lequel vous avez souscrit. Généralement, les assurances auto proposent trois types d'offres :

  • l'assurance auto "au tiers" : cette assurance vous permet de protéger les autres conducteurs d'accidents dont vous seriez responsable, mais en revanche cela ne vous protège pas directement si jamais il vous est arrivé quelque chose à votre propre véhicule, notamment dû à un accident n'impliquant pas d'autre véhicule
  • l'assurance auto "tous risques" : cette assurance automobile est bien plus onéreuse que l'assurance "au tiers" qui est considérée comme le contrat le plus bas de gamme. Dans ce type de contrat, vous pourrez en effet être remboursé pour la plupart des cas qui peuvent se dérouler, y compris s'il arrive une catastrophe naturelle (si toutefois elle est bien reconnue en tant que telle par les autorités françaises). Ce contrat est très onéreux, toutefois il vous permet de vous protéger notamment si vous avez un véhicule neuf ou auquel vous tenez !
  • l'assurance intermédiaire ou "tiers plus" : ce type de contrat d'assurance dispose de nombreux avantages, cela vous permet en effet d'avoir un excellent rapport qualité/prix pour votre contrat d'assurance qui incluera quelques prestations supplémentaires sans que cela soit trop coûteux pour vous

Malheureusement, il est aujourd'hui très compliqué de choisir une assurance automobile, car les différents groupes d'assurances ne proposent pas tout à fait les mêmes prestations, et vous pourrez donc très difficilement comparer plusieurs assurances entre elles. Mais dans ce cas de figure, si cela vous arrive, il vous reste un dernier recours à utiliser pour faire votre choix sans être pris dans la précipitation : il s'agit de l'assurance temporaire !

Pourquoi opter pour une assurance auto temporaire ?

Cela peut vous paraître très étonnant, et c'est pourtant une réalité aujourd'hui en France : de plus en plus de conducteurs choisissent de rouler avec une assurance provisoire à un moment de leur vie. Les avantages des contrats d'assurance auto provisoires sont très nombreux. En effet, ils vous permettent d'assurer un véhicule (qu'il s'agisse d'une voiture, d'une moto, et même d'un camion poids lourds) en quelques minutes seulement et à moindre frais. Cliquez ici si vous souhaitez découvrir les autres avantages nombreux de ce mode d'assurance, vous ne serez pas déçus ! Parmi eux, vous pourrez voir par exemple que l'assurance provisoire pour un véhicule peut durer une seule journée, mais cela peut s'étaler à des périodes bien plus longues. Ainsi, vous pourrez par exemple opter pour une durée équivalente à trois mois (ou plutôt 90 jours si l'on veut être un peu plus précis), cela vous laissera un temps assez considérable pour pouvoir bien choisir votre assurance automobile sans vous tromper. Mais ce n'est pas tout : ce n'est pas parce qu'une assurance pour votre véhicule qu'elle n'offre pas moins de services. Vous pourrez très bien par exemple choisir de partir à l'étranger avec votre voiture, ou encore vous assurer contre les incendies ou les accidents en tous genres. Enfin, le moins que l'on puisse dire, c'est que cette alternative reste une excellente méthode d'assurance si vous avez un besoin très ponctuel pour un véhicule. Qu'il s'agisse d'un déménagement qui peut prendre plusieurs jours avec un poids lourds, de vos prochaines vacances de plusieurs semaines où vous aurez besoin de louer une voiture plus grande pour que toute la famille rentre à l'intérieur, ou d'un mariage pour lequel vous avez besoin de louer une voiture pour vous rendre sur place, les occasions ne manquent pas et vous devrez forcément assurer votre véhicule dans ces cas là.

Dans le même genre

Immobilier

Démembrement de propriété : pourquoi et pour qui ?

Investir dans une propriete immobilière est une bonne idée non seulement afin de garantir une meilleure stabilité financière présente et à venir, mais aussi pour assurer un bon héritage à vos enfants....

Immobilier

Vente à terme : quelles différences avec la vente en viager ?

Souhaitez-vous acheter un bien immobilier sans recourir au crédit ? Ou désirez-vous vendre votre logement tout en continuant d’y habiter ? Dans tous les cas, une vente à terme pourrait certainement vo...

Autres

Résilier une mutuelle : comment faire ?

Au fur et à mesure que de nouvelles options d'assurance santé ou mutuelle santé deviennent disponibles sur les marchés publics d'assurance maladie pour les particuliers ou une entreprise, vous devrez ...

Immobilier

Droit de passage : quelle est la règle en France ?

Le droit de passage est une notion assez particulière mais autorisé en France. Lorsqu’on possède un terrain enclave ou difficile d’accès, on peut alors demander à son voisin un droit de passage ou une...

Immobilier

Simulation de la taxe d'habitation : quelle est la limite ?

Que l’on soit un propriétaire d’un logement, un locataire ou un occupant d’une residence, la taxe d’habitation est une obligation par la loi et que l’on doit payer à chaque 1er janvier de l’annee. Il ...

Retour en haut
Copyright © 2021 www.jeloue-jevends.com | Powered by WordPress