Finances

7 sources de financement de démarrage pour votre entreprise

Créer sa propre entreprise et être à son propre compte est une idée qui tente plus d'un. Quel plaisir de pouvoir faire ce qu'on aime, d'inciter les clients à acheter le produit ou le service qu'on a conçu et d'offrir des emplois à d'autres personnes. Mais il n'y a rien de facile à créer une entreprise pour la conduire au succès. Le premier défi majeur auquel sont confrontés les porteurs de projet, c'est sans doute le financement. Cet article vous présente 7 des sources d'investissement les plus adaptées à la création d'entreprise.

Quelles sont les principales sources de financement entreprise ?

On distingue 3 principales sources de financement de l'entreprise : le bénéfice non réparti, le crédit et le fond propre. Le bénéfice non réparti se réfère au revenu net disponible, après que l'entreprise s'est acquittée de toutes ses dépenses et obligations. Le crédit est ce financement qu'une entreprise lève en prêtant de l'argent, ou en émettant des obligations d'entreprise. Il s'obtient auprès des institutions telles que les banques et coopératives de crédit. Les capitaux propres enfin sont les ressources personnelles et les sources de financement privées, – amis proches, membres de famille, etc –.

Quelle est la source de financement de l'actif ?

La source de financement de l'actif la plus efficace, c'est le bénéfice non réparti. C'est une forme de financement peu coûteuse, consistant pour les actionnaires d'entreprise à ne pas recevoir de dividendes. En comparaison avec l'émission d'obligations, l'utilisation des bénéfices non répartis présente un coût de l'opportunité : il n'y aura pas d'intérêts à verser aux détenteurs d'obligations. Toutefois, certains économistes pensent que l'utilisation des bénéfices non répartis n'est pas rentable parce qu'ils n'appartiennent pas réellement à la société. Ils appartiennent plutôt actionnaires de l'entreprise.

7 sources de financement de jeune entreprise ou startup

Chaque entrepreneur a besoin de mobiliser du capital pour concrétiser son projet d'entreprise. Il existe une variété de sources de financement auxquelles les entreprises font recours, chacun d'eux présentant des avantages et inconvénients.

1. Épargne propre

Pour la création de votre entreprise, il est probable que vous apportez au moins une partie du financement par vous-mêmes. C'est d'ailleurs la façon la plus simple et la moins risquée de constituer votre capital de démarrage. La très grande majorité des entrepreneurs – 79,9 % selon une étude – financent leurs projets sur fonds propres accumulés par épargne. Avec une épargne propre comme autofinancement, on sait exactement de combien on dispose comme capital de départ. De même, il est plus facile à quelqu'un qui dispose de fonds propres conséquents, d'obtenir autres formes de financement auprès des investisseurs. En tant qu'entrepreneur, cela témoigne d'une certaine crédibilité et de votre attachement à concrétiser le projet d'entreprise.

2. Famille et amis

Pour une entreprise en création, le soutien de la famille et des amis peut être très précieux, non seulement d'un point de vue psychologique mais économique également. En effet, plus d'un tiers des créateurs d'entreprise – 34 % pour être plus précis – reçoivent un soutien financier de leur environnement personnel. Pendant que certains considèrent ce financement entreprise comme une forme d'autofinancement, les investisseurs et les banques penchent plutôt pour un type de capital patient. Lequel l'entrepreneur devra rembourser plus tard, au fur et à mesure que la société commencera par faire des résultats probants. En vrai, la famille et les amis fournissent très peu d'argent. Et ils peuvent chercher à détenir des parts de l'entreprise en creation.

4. Subventions gouvernementales

En moyenne, 1 entreprise sur 3 arrive à bénéficier des subventions étatiques au developpement économique. Avec une concurrence assez forte et des critères souvent très stricts, il n'est pas toujours facile d'obtenir un tel appui financier. Il est souvent exigé que l'entrepreneur puisse démontrer sa capacité à financer près de la moitié du coût total du projet d'entreprise. Rappelons que de nos jours, les soutiens gouvernementaux au profit des entreprises s'effectuent plus à travers les incubateurs. Les jeunes reçoivent un accompagnement allant au-delà du classique financement de capital – coaching et formation continue –.

5. Capital-risque

Selon les statistiques, près de 20 % des fondateurs de société lancent leur projet avec cette source de financement. Le capital-risque présente l'avantage selon lequel, les investisseurs fournissent du capital sans intérêt. Ils peuvent se faire rembourser jusqu'à 20 % du montant investi. Ces investisseurs s'intéressent toutefois, aux entreprises de certains secteurs principalement : technologie, biotechnologie, communication, etc. Et l'entrepreneur est obligé de céder des parts sociales de l'entreprise à des tiers.

6. Crédit bancaire

Le crédit bancaire est la source de financement d'entreprise la plus sollicitée par les porteurs de projet. Subventionnées par l'État, les banques offrent des conditions de financement nettement meilleures que le crédit bancaire classique, avec des modalités de remboursement assez souples. Cependant, les institutions financières considèrent plus crédibles, les entreprises ayant déjà fait leurs preuves, avec d'excellents antécédents de credit. De même, elles exigent un business plan efficace, doublé d'une constitution de garanties.

7. Financement participatif

Encore appelé crowdfunding, c'est un mode de financement basé sur une collecte de fonds effectuée via une plateforme web, où des contributeurs financent directement et de manière traçable, différents projets d'entreprise. En plus du flux de capitaux, le financement participatif présente l'avantage de faire profiter à la societe, un effet publicitaire énorme. L'entrepreneur reçoit l'attention des médias via la plateforme de financement participatif.

Dans le même genre

Immobilier

Plus value travaux : tout savoir pour valoriser votre bien

Lorsqu'on a fait l'acquisition d'un bien immobilier et qu'on souhaite le revendre, il est possible de réaliser des plus values, qui correspondent à un montant considéré comme un bénéfice. Cela s'expli...

Immobilier

Sous offre : qu'est-ce que cela signifie en immobilier ?

L'achat d'un bien immobilier fait bien souvent référence à deux termes que l'on nomme l'offre et la demande. Ils sont indissociables. Ce principe met en relation un acquéreur prêt à acheter un bien et...

Finances

Paiement à échoir : qu'est-ce que cela signifie ?

La location d'un bien immobilier répond à des devoirs et à des exigences de la part d'un bailleur et d'un locataire. Chaque mois, le locataire est en devoir de procéder aux paiements de différentes fa...

Immobilier

Calcul taux assurance pret immobilier : préparez votre investissement

Le taux d’assurance prêt immobilier peut être calculé en divisant le coût total de l’assurance du crédit par le coût total des prêts immobiliers. Le coût total des prêts hypothécaires comprend : le ca...

Immobilier

Administrateur de biens immobiliers : l'expert en gestion immobilière

Pour une raison ou pour une autre, le propriétaire d’un bien immobilier à louer, qui peut être un particulier ou une entreprise, peut ne pas avoir le temps pour le gérer lui-même. Et pourtant, la gest...

Retour en haut
Copyright © 2022 www.jeloue-jevends.com | Powered by WordPress