Immobilier

Agencement d'une cuisine professionnelle : nos conseils

Concevoir une cuisine professionnelle n'est pas à la portée de tous. En effet, l'agencement d'un tel espace demande une longue réflexion, ainsi que l'intervention de professionnels, afin de profiter in fine d'une cuisine pratique, respectueuse des normes et des règles en vigueur et surtout, adaptée à l'exercice du métier. Voici quelques conseils, qui vous aideront à bien penser l'aménagement de votre cuisine de restaurant.

Aménagement de cuisine professionnelle : quelques normes et règles à respecter

Avant de se lancer dans la conception ou l'aménagement d'une cuisine professionnelle, il est essentiel de connaître les normes et les règles à respecter. En effet, en cas de contrôle, le moindre manquement peut être à l'origine de la fermeture de l'établissement.

  • Les normes relatives à l'hygiène et à la conservation des aliments : elles ont été établies dans le but d'assurer la sécurité des clients. De ce fait, au moment d'imaginer l'agencement et l'aménagement de votre cuisine professionnelle, il est essentiel de se référer à plusieurs textes, et notamment le règlement CE n°852/2004, appliqué partout en Europe.
  • Les règles concernant la marche en avant : la marche en avant est un concept permettant de mettre en place une sorte de circuit, dans lequel les aliments propres ne doivent pas être en contact direct ou indirect avec les aliments dits sales. Voilà qui vous aidera à imaginer un agencement de cuisine idéal pour votre restaurant.

Quelles sont les dimensions de votre cuisine professionnelle ?

D'après les professionnels, et notamment l'entreprise Interface, les dimensions de votre cuisine de restaurant doivent correspondre à 0,5 m2 par couvert. En d'autres termes, si vous êtes en mesure d'accueillir 50 personnes dans votre établissement, votre cuisine doit posséder une superficie minimale de 25 m2. Précisons d'ailleurs que la zone de lavage est également comprise dans cet espace.

Ouvertures, ventilation, éclairage : des points à ne pas négliger

Les dispositifs d'éclairage, ainsi que de ventilation doivent tous être dirigés vers l'extérieur. Par exemple, les hottes doivent diriger les vapeurs en dehors de votre établissement. D'autre part, si le restaurant n'est pas équipé d'un conduit de cheminée, dans ce cas, vos hottes doivent être équipées d'un système de filtration avec charbon actif.

Bon à savoir : toutes les ouvertures de la cuisine donnant vers l'extérieur doivent être munies de moustiquaires.

Les revêtements : ils doivent être lisses, lavables et traités contre l'humidité

Dans un souci de préservation de l'hygiène, il est essentiel d'opter pour des revêtements de sol et de murs lisses, facilement lavables et surtout, adaptés aux espaces humides. Généralement, c'est le carrelage qui est recommandé pour aménager une cuisine professionnelle. En effet, ce revêtement propose un entretien facilité et s'avère bien plus hygiénique que d'autres solutions, comme le linoléum par exemple.

Comment concevoir efficacement la zone de stockage des aliments ?

Si la zone de stockage des aliments doit être aisément accessible, sachez toutefois que celle-ci doit être séparée de la cuisine. D'autre part, cet espace doit être bien sec, afin d'assurer une meilleure conservation des denrées alimentaires, et disposer d'une hauteur sous plafond satisfaisante.

Dans un espace de stockage digne de ce nom, on retrouve une chambre froide pour les produits cuits, une chambre froide pour la viande, une chambre froide pour les fruits et légumes, ainsi qu'une chambre froide pour la charcuterie et les produits laitiers.

Autre point à ne pas négliger : l'agencement de la zone de lavage

La zone dédiée au nettoyage de la vaisselle peut être située dans la cuisine, mais doit être la plus éloignée possible de l'espace destiné à la préparation des aliments. On estime qu'une zone de lavage optimale possède une superficie de 5 m2.

Les accessoires indispensables à intégrer dans une cuisine professionnelle

Dans une cuisine professionnelle, on retrouve :

  • Des équipements en acier inoxydable : le plan de travail et les éviers notamment.
  • Les pianos, dont les modules peuvent être sélectionnés en fonction des besoins.
  • Les réfrigérateurs : chaque équipement doit être adapté à un type de denrée alimentaire.
  • La cellule de refroidissement rapide : elle est vivement recommandée pour une bonne conservation, même si elle n'est pas obligatoire.